1855


Château Mouton d’Armailhacq est désigné comme « Cinquième Cru » dans le classement établi par le Syndicat des Courtiers de Commerce près la Bourse de Bordeaux. La même année, Armand d’Armailhac publie à Bordeaux un savant traité : « De la Culture des vignes, de la Vinification et des vins dans le Médoc ».


error: Content is protected !!