Château d’Armailhac – 1989

Château d’Armailhac – 1989

Conditions climatiques

L’année 1989 est exceptionnelle du point de vue climatique, et l’on approche les conditions idéales pour la vigne. Ensoleillé, sec, mais aussi froid que la moyenne des 28 dernières années, l’hiver favorise un bon repos végétatif de la vigne.

 

Le printemps est doux et humide, et la vigne part en végétation vers le 8 Avril avec 8 jours d’avance sur la moyenne. La floraison se déroule de façon homogène du 20 mai au 7 juin. Avec 15 jours d’avance sur la moyenne, cette floraison est la plus précoce depuis 45 ans.

 

Juin est chaud et sec, suivi d’un mois de juillet aussi chaud mais plus humide. Egalement chaud et ensoleillé, le mois d’août apporte heureusement quelques averses orageuses, permettant d’assurer une bonne alimentation en eau de la vigne. Grâce à ces conditions, la véraison est homogène pour chaque cépage et pour chaque unité de parcelle. Avec de telles conditions, les vendanges 1989 sont les plus précoces du siècle.

Fiche œnologique
  • Vendanges
  • du 12 au 24 septembre
  • Assemblage
  • Cabernet Sauvignon 52%
    Cabernet Franc 25%
    Merlot 23%
Notes de dégustation

Très belle robe d’un rouge profond, légèrement ambrée.

Le nez s’exprime pleinement à l’agitation en libérant des arômes de fruits très mûrs, de raisins et de tabac.

L’attaque en bouche est dense et suave, se développant sur une structure équilibrée aux arômes de sous-bois et de cèdre.

La finale, aux tanins soyeux, est longue et élégante. Un millésime digne des plus grands vins de ce cru.

Fiche descriptive
error: Content is protected !!