Château d’Armailhac – 1990

Château d’Armailhac – 1990

Conditions climatiques

Un hiver doux et chaud entraîne un départ de la végétation très précoce. Le débourrement est noté entre le 7 et le 17 mars selon les cépages. Mars et avril sont froids, suivis de fortes chaleurs en mai. Ces conditions météorologiques changeantes amènent une floraison précoce mais lente.

La mi-floraison est observée le 21 mai pour le Merlot et le Cabernet Franc, et le 26 mai pour le Cabernet Sauvignon. Juin et juillet sont secs. Le mois d’août est très chaud, presque caniculaire, et toujours sec. La véraison est à l’image de la floraison, précoce mais longue (la mi-véraison est notée entre le 3 et le 11 août selon les cépages).

A une véraison longue correspond une maturation hétérogène. Il faut donc éliminer les grappes ayant une véraison trop irrégulière. Ceci étant fait, le potentiel de récolte est exceptionnel. L’état sanitaire est parfait, avec des grappes très mûres et très colorées. Le beau temps de septembre permet une récolte dans des conditions idéales de maturation et de ramassage.

Fiche œnologique
  • Vendanges
  • du 10 septembre au 9 octobre
  • Assemblage
  • Cabernet Sauvignon 47%
    Cabernet Franc 28%
    Merlot 25%
Notes de dégustation

Belle couleur grenat aux reflets orangés.

Le nez, ample et riche, s’ouvre sur des notes de fruits cuits, puis développe des arômes plus complexes de fumé, de sous-bois et de café.

L’attaque en bouche est ronde et soyeuse, marquée par le fruit et les épices, soutenue par des tanins soyeux et bien enrobés.

La délicatesse des tanins combinée à la richesse et à la diversité des saveurs, se prolonge dans une finale harmonieuse d’une belle intensité.

Fiche descriptive
error: Content is protected !!