Château d’Armailhac – 1992

Château d’Armailhac – 1992

Conditions climatiques

L’hiver est froid et sec, la moyenne des températures minimales étant de 0,5°C en janvier. Le gel s’installe durant 12 jours en février. En mars, les températures remontent, permettant un départ assez rapide de la végétation. Les premiers bourgeons s’ouvrent à partir du 19 mars. Avril est très beau, suivi d’un mois de mai chaud (record battu le 16 mai, avec 34,6°C).

La floraison débute le 25 mai, soit une semaine d’avance sur la moyenne. Les pluies de juin, inquiétantes au moment de la fleur, sont cependant accueillies avec satisfaction, compte-tenu du manque d’eau qui a sévi. Fin juin et début juillet sont frais et pluvieux, mais le soleil revient dès le 14 juillet, provoquant un avancement rapide de la végétation.

On note la mi-véraison le 13 août. Après un léger passage pluvieux en fin de mois, les 20 premiers jours de septembre sont chauds, ensoleillés, assurant une bonne évolution de la maturité des raisins. Fin septembre, les raisins ont la peau sombre, épaisse, et ils résistent bien aux intempéries.

Fiche œnologique
  • Vendanges
  • du 30 septembre au 11 octobre
  • Assemblage
  • Cabernet Sauvignon 37 %
    Cabernet Franc 36 %
    Petit Verdot 27 %
Notes de dégustation

Belle couleur foncée aux reflets tuilés.
Le nez s’ouvre lentement, laissant deviner des arômes de fruits noirs et de sous-bois, avec une note épicée rappelant la réglisse.
L’attaque en bouche est ronde, avec une trame tannique fine et sans aspérités. Les caractères aromatiques expriment le cuir, la boîte à cigare.
On y découvre en finale quelques notes fumées et un bon retour fruité.

Fiche descriptive
error: Content is protected !!