Château d’Armailhac – 1993

Château d’Armailhac – 1993

Conditions climatiques

Un hiver doux et ensoleillé provoque un débourrement précoce de la vigne qui intervient les 21 mars pour le Merlot, le 22 pour le Cabernet Franc et le 4 avril pour le Cabernet Sauvignon.. En avril, la tendance s’inverse et les pluies abondantes favorisent la pousse rapide de la vigne.

Le mois de mai et début juin, chauds et secs, permettent une floraison précoce, rapide et très homogène. La mi-floraison intervient du 3 au 6 juin. Juillet connaît une alternance de périodes chaudes et de périodes plus fraîches, suivi d’un mois d’août particulièrement lourd et chaud.

La véraison se déroule rapidement de manière homogène, avec 12 jours d’avance sur la moyenne. Le potentiel qualitatif est alors remarquable, à l’identique de ceux de 1982 et 1989. Cependant, les pluies de septembre contrarient ce potentiel, mais sans détruire la qualité déjà contenue dans la peau des grains.

Les raisins sont toutefois ramassés sains, d’un haut potentiel en couleur et très parfumés, prometteur de vins équilibrés et charnus.

Fiche œnologique
  • Vendanges
  • du 23 septembre au 7 octobre
  • Assemblage
  • Cabernet Sauvignon 43 %
    Cabernet Franc 28 %
    Merlot 28 %
    Petit Verdot 1 %
Notes de dégustation

Belle présentation d’un rouge sombre associée à des reflets tuilés.
Les arômes sont délicats mais intenses avec des notes d’épices, de cèdre et de clou de girofle.
Dès l’attaque, les tanins sont agréablement fondus et le milieu de bouche évoque les fruits noirs comme la cerise et le cassis.
La finale est harmonieuse et persistante, révélant des saveurs mentholées.

Fiche descriptive
error: Content is protected !!