Château d’Armailhac – 1996

Château d’Armailhac – 1996

Conditions climatiques

Clément, le profil climatique 1996 est marqué par des températures supérieures aux moyennes saisonnières, et quelques périodes pluvieuses favorisant un développement homogène de la vigne. A l’hygrométrie élevée des 2 premiers mois succède un temps chaud et sec en mars et avril.

Le cycle végétatif débute alors rapidement et le débourrement est noté le 14 avril. Mai se distingue par une alternance de périodes de fraîcheur et de chaleur. Un temps sec et chaud s’installe finalement fin mai et se maintient tout l’été. Le cycle végétatif de la vigne s’accélère et le retard constaté en début de floraison est rattrapé.

La fleur, homogène, se déroule du 29 mai au 12 juin, tandis que la véraison, en avance de 10 jours sur la moyenne, s’étale du 17 juillet au 20 août.

En août, le potentiel de récolte est prometteur d’un grand millésime. L’installation d’un temps sec accompagné de vent du nord triomphe des quelques pluies de début septembre. Ainsi, arrivent au cuvier des raisins parfaitement sains et d’une grande richesse qualitative.

Fiche œnologique
  • Vendanges
  • du 30 septembre au 8 octobre
  • Assemblage
  • Cabernet Sauvignon 45%
    Merlot 34%
    Cabernet franc 21%
Notes de dégustation

Belle couleur d’un rouge encore assez profond.

Le nez s’ouvre sur des notes de baies sauvages, de cassis et de cerises noires auxquelles se mêlent des notes plus subtiles légèrement mentholées.

La prise en bouche est pleine, avec du volume, révélant une bonne structure de tanins, fermes sans être agressifs et présentant un caractère dense et riche, mariés avec un excellent retour aromatique où l’on retrouve, tout à la fois, les fruits et une pointe de fumé.

Très séduisant par sa complexité, ce vin s’inscrit dans la lignée des grands millésimes.

Fiche descriptive
error: Content is protected !!