Château d’Armailhac – 1998

Château d’Armailhac – 1998

Conditions climatiques

Les mois de février et mars, assez secs, permettent un débourrement précoce de la vigne, bien que l’excès de sécheresse de la 2ème quinzaine de mars ralentit probablement cette avance. Selon les cépages, la pointe verte apparaît du 27 au 29 mars. Le mois d’avril, froid et pluvieux, bloque la végétation, perturbant également les travaux de printemps. A l’inverse, mai est chaud et sec et les 26 premiers jours sans pluie sont sans pitié pour les jeunes plantations.

La mi-floraison apparaît entre le 1er et le 4 juin, avec 3 à 5 jours d’avance sur une année moyenne. La chaleur de juillet permet un début de véraison dès le 21, et août, très chaud et sec, permet d’achever cette véraison dans de bonnes conditions. Le 15 août, tous les cépages sont vérés. Durant le mois d’août, 12 jours de fortes chaleurs (> 30°C) occasionnent quelques brûlures sur les baies de raisins, mais ces dégâts ont peu de conséquences.

Bien que l’état sanitaire ait été parfaitement maîtrisé tout au long de l’année, les pluies de septembre et octobre viennent perturber quelque peu les vendanges, nécessitant des tries sévères, tant au vignoble qu’au chai.

Fiche œnologique
  • Vendanges
  • du 28 septembre au 7 octobre
  • Assemblage
  • Cabernet Sauvignon 42%
    Merlot 36%
    Cabernet Franc 22%
Notes de dégustation

Belle couleur foncée, aux reflets à peine évolués.
Le nez, ample et bien ouvert développe des notes empyreumatiques subtiles mariées aux fruits rouges et aux arômes de cassis.
La prise en bouche, allie beaucoup de rondeur avec une bonne structure tannique évoluant sur des caractères de fruits mûrs et savoureux, associés à des notes de sous-bois agréablement fondues.
La richesse des saveurs et la plénitude des tanins s’expriment dans une finale harmonieuse et complète où l’expression des caractères dévoile un potentiel de bon niveau.

Fiche descriptive
error: Content is protected !!