Château d’Armailhac – 2001

Château d’Armailhac – 2001

Conditions climatiques

Le premier trimestre 2001 est plus chaud et plus humide que la moyenne, provoquant un débourrement précoce, avec six à huit jours d’avance sur la moyenne des trente dernières années.

Mai et juin sont très chauds et secs, avec un record de température en mai à 35°C, et de belles journées à plus de 30°C en juin (36°2 le 25) ; ces conditions ralentissent un peu l’avance notée au débourrement, et la mi-floraison a lieu les 6 et 7 juin, dans la moyenne de ces dernières années.

Juillet est légèrement moins chaud et humide la première quinzaine, suivi d’un mois d’août agréable, avec seulement quelques orages. La mi-véraison est notée entre le 12 et le 16 août, très légèrement en retard sur la moyenne pour le Merlot.

En septembre, de belles journées, un peu fraîches, ralentissent légèrement l’évolution de la maturité du raisin ; à date de vendange, on constate quatre à cinq jours de retard sur la moyenne.

Début octobre, à la veille de la cueillette, de très belles journées chaudes et ensoleillées, et peu de pluies permettent une excellente évolution de la maturation, avec un très bon état sanitaire des raisins.

Fiche œnologique
  • Vendanges
  • du 27 septembre au 10 octobre
  • Assemblage
  • Cabernet Sauvignon 60%
    Merlot 40%
Notes de dégustation

Couleur d’une belle intensité, profonde aux reflets légèrement tuilés.
Le premier nez, discret, s’ouvre sur des notes variées de fruits rouges, de sous bois, ainsi que de subtiles notes biscuitées et grillées.
La prise en bouche est bien structurée, avec une bonne expression tannique mêlée d’une multitude de saveurs de fruits rouges et d’épices.
La finale, longue et savoureuse, joue d’avantage sur la finesse que sur la puissance.

Fiche descriptive
error: Content is protected !!