• Le vignoble de Château d'Armailhac

    Le vignoble

    Le vignoble de Château d'Armailhac

  • Le vignoble de Château d'Armailhac

    Le vignoble

    Le vignoble de Château d'Armailhac

Le vignoble de Château d’Armailhac, cru classé dès 1855 sous le nom de Mouton d’Armailhacq, s’étend sur 70 hectares dans la partie nord de la commune de Pauillac. Il est constitué de trois groupes de parcelles. Dans le prolongement du plateau des « Carruades de Mouton », le Plateau des Levantines et de l’Obélisque, composé de graves légères et très profondes, est le terroir de prédilection des cabernets. Les graves profondes du Plateau de Pibran reposent sur un sous-sol argilo-calcaire, qui donne aux vins de Château d’Armailhac leur finesse et leur élégance caractéristiques. Enfin, les graves légères de la Croupe de Béhéré descendent jusqu’à trois mètres de profondeur.

Le vignoble est composé des cépages traditionnels du Médoc (52 % de Cabernet Sauvignon, 36 % de Merlot, 10 % de Cabernet Franc, 2 % de Petit Verdot), plantés avec les porte-greffes les mieux adaptés aux sols (essentiellement le Riparia-Gloire).

L’âge moyen du vignoble est de 46 ans. 20 % de ses parcelles ont été plantées en 1890. Avec 8500 pieds à l’hectare, la densité de plantation est élevée : Château d’Armailhac pérennise les anciennes méthodes qualitatives.

Voir la carte du vignoble de Château d’Armailhac

Portfolio
  • <p>Le Plateau de Pibran en hiver : ses graves profondes reposent sur un sous-sol argilo-calcaire, qui donne à Château d’Armailhac sa finesse et son élégance caractéristiques.</p>

    Le Plateau de Pibran en hiver : ses graves profondes reposent sur un sous-sol argilo-calcaire, qui donne à Château d’Armailhac sa finesse et son élégance caractéristiques.

  • <p>Le Plateau de l’Obélisque et le parc de Château d’Armailhac au printemps.</p>

    Le Plateau de l’Obélisque et le parc de Château d’Armailhac au printemps.

error: Content is protected !!