1878


Le Comte Adrien de Ferrand, « gendre d’Armailhacq », se porte acquéreur du domaine, dont le vignoble couvre alors près de 70 hectares.


error: Content is protected !!